La migration IP de vos systèmes de communication

Home / BLOG / La migration IP de vos systèmes de communication
La migration IP de vos systèmes de communication

La fermeture technique effective de la technologie RTC est annoncée à partir de fin 2023 et par plaques géographiques. Il devient urgent de travailler sur des solutions alternatives reposant sur le protocole IP (Internet protocol). S.N.R sécurité peut vous accompagner, afin d’opérer une migration vers le tout IP en toute sécurité, sans rupture de service. Toutes les lignes téléphoniques anciennes sont concernées y compris celles des services RNIS, baptisé Numéris par France Télécom. S.N.R sécurité vous explique en détail l’importance de cette migration de vos réseaux de télécommunication.

Un état des lieux nécessaire

Relever tous les services de téléphonie en fonctionnement sur un site. Il ne faut pas oublier des postes comme des copieurs autonomes. Il peut rester d’anciennes connexions à Internet bas débit utilisant des modems branchés sur le réseau téléphonique.

Toutes les lignes téléphoniques anciennes sont concernées y compris celles des services RNIS, baptisé Numéris par France Télécom.

Certaines connexions Internet via une « box » ADSL peuvent être conservées. (Elles utilisent un ancien câblage cuivre sur paire torsadée, mais ne passent pas par les autocoms centraux)

Identifier tous les flux de données

Le réseau RTC peut encore supporter certains services de transmission de données. Tout d’abord, il est important de lever le doute sur l’existence de flux « cachés » sur le réseau commuté (souvent des process métiers automatisés non évidents à inventorier). Il peut s’agir d’appareils de téléalarme et d’assistance, ou par exemple téléphone d’appels d’urgence, (ex : ascenseurs – locaux distants) ou des dispositifs de télé-relève ou de monétique (terminal de paiement par carte bancaire).

Ensuite, l’inventaire doit se faire, service par service. Et ce avec les partenaires et la lecture des factures émises par les opérateurs, par exemple.  C’est le moment d’optimiser.

L’installation peut migrer ainsi progressivement en VoIP. Bénéficier d’une réduction tarifaire, sans changer tous ses équipements dans un 1er temps. Le fait d’adjoindre des équipements adaptateurs sur les autocommutateurs analogiques peut également permettre de les prolonger quelque temps. Mais ce n’est pas une solution durable à long terme. Cette période de transition est mise à profit pour choisir la solution IP la mieux adaptée, (techniquement et économiquement).

L’un des enjeux du « tout IP » est de pouvoir rapprocher téléphonie fixe et téléphonie mobile. Le tout en conjuguant l’échange de données avec des solutions de VoIP sur PC ou smartphones. Il est facile d’intégrer des solutions de télécom tout-IP dans les systèmes informatiques. Il faut au préalable un cahier des charges des besoins actuels et futurs des différents services qu’ils soient classiques ou spécifiques.

FOCUS VIDEOSURVEILLANCE

La vidéosurveillance sur IP est améliorée et presque sans limites comparée à la solution analogique grâce à l’utilisation des réseaux et ressources informatiques. La migration IP va améliorer la qualité des images comme les caméras HD, full HD. Elle permet la technologie embarquée dans la caméra pour aide à la décision. Enfin, l’interaction de la vidéosurveillance avec tous les systèmes de sécurité d’un site permet la gestion centralisée optimisée de celui-ci.

Si la transition se fait en plusieurs étapes. Le plus important est de décider de la partie enregistrement, puis d’étudier en tout ou partie le parc de caméras (un mixte temporaire est possible entre modèles IP et analogiques).

Pour étaler la migration IP, il est parfois possible de planifier une période de transition pour faire cohabiter les 2 technologies, grâce à des systèmes adaptateurs ou interfaces IP / RTC (une liaison SDSL dédiée à la voix). S.N.R sécurité vous accompagne pour arbitrer et organiser ce passage à la technologie IP.

En résumé, la migration IP se passe parfaitement si elle est anticipée.